PARCOURS NATURE

LA NATURE DE L’ÎLE D’ELBE

Les îles de l’Archipel Toscan sont comme une station-service sur la route des migrations de l’avifaune et des papillons au cours de leur long voyage au départ de l’Afrique.

Aujourd’hui, le grand jardin particulièrement soigné de quatre hectares est à disposition de nos hôtes, afin qu’ils puissent vivre un séjour en harmonie avec l’environnement qui l’entoure, à travers un parcours de biowatching et de birdwatching, des nids artisanaux, un jardin des papillons, et une salle où se tiennent des conversations sur le thème.

Notre oliveraie séculaire située dans la partie donnant sur la mer forme un écran particulièrement suggestif autour de la piscine et du restaurant. À l’arrière se dessine un bosquet de maquis méditerranéen parsemé de lentisques, de chênes-lièges et de pins.

L'Hôtel Fabricia est situé dans une zone protégée, tant sur la terre qu’au niveau de la mer.

Parcours organisés par l’Hôtel

  • Biowatching

    Nous organisons pour nos hôtes des parcours de biowatching et de birdwatching en compagnie de guides spécialisés, à la recherche des nids naturels et artisanaux disséminés dans la propriété, en effectuant une halte dans notre jardin des papillons, qui évoque le Sanctuaire des papillons dédié à la mémoire de Ornella Casnati, naturaliste passionnée et auteur de nombreuses découvertes entomologiques. Nous vous raconterons les curiosités de ce jardin, ses origines botaniques et, ensemble nous admirerons le merveilleux panorama sur le golfe.

  • Oliveraie

    Les oliviers de l’Hôtel Fabricia, ceux de la propriété limitrophe La Chiusa et les oliviers séculaires de la Villa romaine des Grottes toute proche contribuent à la spectaculaire saveur toscane de la zone. Nous organisons des séjours vous permettant de mieux connaître ces plantes grâce à des cours de taille proposés par un spécialiste. Chaque année, la cueillette des olives offre une occasion particulièrement suggestive, qui nous permet de partager de saines « bruschetta » arrosées d’huile d’olive.

"Un conseil à l’intention des touristes : laissez-vous aller. Prenez une route quelconque, en montée, en abandonnant derrière vous, dès que vous le pouvez, la plage du mois d’août".

Gaspare Barbiellini Amidei, elbano

Parcours dans les alentours

  • Lo Scoglietto et les plages blanches

    L’étendue de mer autour de l’îlot Lo Scoglietto, face à l’hôtel, est depuis 1971 Site d’Intérêt Communautaire (SIC), Zone Spéciale de Conservation (ZSC) et Site d’Intérêt Régional (SIR) protégé par la Directive Habitat de l’Union Européenne. Dans cette zone, il est interdit de pratiquer la pêche professionnelle et la pêche sous-marine. En revanche, on peut y pêcher de la terre, du coucher du soleil à l’aube. Ainsi protégée, la faune marine s’y est multipliée en toute tranquillité, entre fonds durs et tapis sablonneux de Posidonie . Les nombreux centres de plongée permettent d’admirer cette perle cachée à travers des immersions sous-marines guidées en toute sécurité.

  • Zone humide Schiopparello-Le Prade

    La Zone humide de Schiopparello-Le Prade, la plus grande des deux zones d’une certaine dimension encore présentes à l’Île d’Elbe (l’autre, Mola, est située dans le Parc National de l’Archipel Toscan), s’étend sur environ quatre hectares le long de la côte de Portoferraio, derrière la plage où est situé l’Hôtel Fabricia. Cette zone est à haute valeur naturelle pour la migration, la halte et la nidification de l’avifaune. Elle est protégée en tant que Site d’Intérêt Régional (Sic) et fut proposée, au cours des années passées, en tant que Oasis par la Province de Livourne. La publication de l’Arsia «Les Oasis de protection de la faune en Toscane» l’a incluse dans sa liste.

Video by Cosmomedia e Tele Elba

HAUT